top of page
Rechercher
  • Estampille sérigraphie

De l'arbre au labyrinthe, médiathèque de Tarentaize

Conçus par Véronique Gay-Rosier commissaire de l'exposition De l'arbre au labyrinthe nous avons imprimé à l'atelier les panneaux du parcours pédagogique de l'événement. A découvrir du 6 avril au 30 juillet à la médiathèque de Tarentaize, et dans le cadre de la 12e édition de la Biennale Internationale de Design de Saint-Etienne.


De l’arbre au labyrinthe ou comment dérivations imaginaires, biais cognitifs, trouvailles fortuites, font jaillir un nouvel ordre qui est l’essence même de la création et favorisent l’émergence de nouvelles formes d’écriture numérique.
Depuis la présentation de cartes heuristiques issues de manuscrits patrimoniaux jusqu’à la découverte d’un parcours artistique en réalité virtuelle, cette exposition entend explorer comment la théorie des bifurcations qui a inspiré les mathématiques et l’informatique (entre autres dans la constitution des réseaux, le chiffrement d’image, le cryptage…) peut encore être reconsidérée à l’aune de la créativité humaine. Un parcours ludique et artistique à travers différents aspects de la création numérique avec les œuvres A shadow in your window de Jean-Michel Othoniel, les Herbiers de Marie Denis ou encore le prototype d’I-Real de Marc Veyrat (œuvre hypermédia qui mixe les apports d’un parcours en réalité virtuelle, d’un plateau de jeu et d’une intelligence artificielle).
Pour les curieux qu’ils soient scolaires, lecteurs assidus, simples promeneurs, amateurs d’art contemporain ou férus de modernité et de nouvelles technologies : des actions collaboratives ludiques, des jeux d’écriture numérique, des défis au sein des réseaux sociaux constitueront autant de géographies imaginaires qui relieront, dans ce labyrinthe, notre legs culturel (savant comme « mainstream ») aux nouvelles formes d’écriture numérique contemporaine.

Commissaire

Véronique Gay Rosier


Artistes

Marie Denis, Alice Baude, Jean-Michel Othoniel, Philippe Favier, Robert Combas, Erik Dietman, Fabrice Hyber










コメント


bottom of page