top of page
Rechercher
  • Estampille sérigraphie

Eugénia Reznik, résidence d'artiste

Avez-vous apporté une plante d'ailleurs ? Pourquoi ? S’est-elle enracinée dans le nouveau lieu ? Telles sont les questions qu’Eugenia Reznik, artiste ukraino-franco-canadienne, pose aux personnes rencontrées aux jardins ouvriers et communautaires stéphanois. Lauréate de la résidence des Amis du MAMC, en partenariat la Ville de Saint-Étienne, l’artiste s’est installée à Saint-Étienne pour trois mois dans le but de réaliser un travail de recherche et de création sur le lien entre la migration des plantes et les migrations des personnes. Ici, le terrain est fertile. Eugenia y découvre de magnifiques jardins ouvriers, des cabanes de toutes sortes de matériaux, des traditions de la culture des végétaux de tous horizons, des trocs des graines et des mouvements des plantes à l'intérieur des jardins. Elle enregistre des personnes, dessine, crée des installations à partir de ces dessins et des récits sonores. À l’intérieur de cette résidence, une autre résidence a lieu : celle chez Estampille, grace à la rencontre d’Eugenia avec Delphine Chapuis, artisane sérigraphe et éditrice. Une première expérience en sérigraphie pour Eugenia qui donne l’occasion d’explorer une production multiple.

L’artiste a choisi d’expérimenter les impressions sur du géotextile, un tissu (ou plutôt de l’intissé) utilisé dans les jardins pour empêcher la prolifération de "mauvaises herbes". Et si les racines pouvaient lasser des traces sur le géotextile qui les retient ? Que verrait-on si l'on pouvait se glisser sous cette couche de tissu? Dans ses œuvres sérigraphiées, Eugenia propose un voyage sous la terre, pour découvrir les racines de différentes formes. Celles-ci sont rarement solitaires. Imprimées en nombre sur de l'intissé, elles forment des rubans de motifs enracinés. En les superposant, l’artiste crée des paysages souterrains, et suggère les liens entre les plantes formés par la fusion entre leurs systèmes racinaires. Est-ce à l’image des racines des personnes ?

Eugénia Reznik

On pourra découvrir le travail d’Eugenia Reznik lors de l’exposition à la Salle des Cimaises du 8 au 18 décembre et de la discussion au MAMC+ le 12 décembre à 18h30.



コメント


bottom of page